Vente de materiel
  •  La résistance
    - Mega -
    - Kilo -
    - ohm -
    - milli-
    - micro -
    - M Ω -
    - K Ω -
    - Ω -
    - m Ω -
    - µ Ω -
    000
    000
    000
    000
    000
    Caractéristiques courant/tension ;
    Les dipôles élémentaires sont caractérisés par une relation entre la tension u(t) (différence de potentiel) entre leurs bornes et le courant i(t) qui les traverse.

    Cette relation, appelée caractéristique courant-tension, peut être statique comme dans le cas d'une résistance pure, ou dynamique, comme dans le cas d'une inductance pure où la tension à ses bornes dépend du taux de variation du courant la traversant.
     
    La caractéristique peut encore être linéaire, comme souvent pour la résistance, ou non-linéaire comme dans le cas typique de la diode.
    Puissance dissipée ;
    Coefficient de température positive et négative.
    - Les CTP (Coefficient de Température Positif, en anglais PTC, Positive Temperature Coefficient) sont des thermistances dont la résistance augmente avec la température. La valeur ohmique augmente avec la température dans une plage de température limitée.
    - Les CTN (Coefficient de Température Négatif, en anglais NTC, Negative Temperature Coefficient ) sont des thermistances dont la résistance diminue de façon uniforme quand la température augmente et vice-versa.
    • 1. Résistance :

      Montage résistances en paralléle

      Les deux résistances sont soumises à la même tension :

      L'unité : l'ohm ;
      L'unité de résistance électrique est l'ohm (symbole Ω). Les valeurs communes de résistance vont de quelques milli-ohms à des dizaines de mégohms.
      Les multiples communs de l'ohm sont :
      Le symbole de la résistance en tant que grandeur électrique est R.
      Remarque : en courant alternatif on parle d'impédance, grandeur résultant de l'effet d'une résistance et d'une réactance.
      • - kilohm : 1kΩ = 1000 Ω
        - mégohm : 1 MΩ = 1000 kΩ = 1000 000 Ω
      • La résistance, qui se mesure en ohms (Ω), correspond, comme son nom l'indique, à la résistance qu'oppose un conducteur (dit "ohmique") au passage du courant. Imaginons une canalisation dont le diamètre n'est pas identique en tout point, ce qui a pour effet de laisser passer le liquide qu'elle contient plus ou moins facilement, cela correspond à la résistance.
        • Montage résistances Parallèle.
          Sur ce schéma nous retrouvons un montage en parallèle avec R1 et R2.
        •     U = U1 = U2 Valeur exprimée en Volt symbole : V
        • L'intensité du courant du générateur est égale à la somme des intensités des courants circulant dans les résistances :
        •     I = I1 + I2
        • La "loi d'Ohm" est une loi physique qui lie l'intensité du courant électrique traversant un dipôle électrique à la tension à ses bornes (elle permet de déterminer la valeur d'une résistance). La loi d'Ohm a été ainsi nommée en référence au physicien allemand Georg Simon Ohm.
        • La différence de potentiel ou tension U (en volts) aux bornes d'une résistance R (en ohms) est proportionnelle à l'intensité du courant électrique I (en ampères) qui la traverse.
        •     Soit : U = R x I (Avec U en volt, R en ohms et I en Ampère).
        • On peut en déduire…
        •     I = U/R (si R est non nul). Valeur exprimée en Ampére symbole : A
        •     R = U/I (si I est non nul). Valeur exprimée en ohms symbole : Ω
        • La loi d'Ohm appliquée à chacun des résistances donne donc :
        •     U1 =R1 I1
        •     U2 = R2 I 2
        •     R équivalante = (R1 x R2) / (R1 + R2)
      La puissance électrique que l'on note souvent P et qui a pour unité le watt (symbole W) est le produit de la tension électrique aux bornes de laquelle est branchée l'appareil en volts (symbole V) et de l'intensité du courant électrique qui le traverse en ampères (symbole I) pour des appareils purement résistifs.
          Soit : P = U x I (Avec P en Watt, U en volt et I en Ampère).
       
      La loi de Joule décrit le phénomène appelé l'effet Joule : (L'effet Joule est un effet thermique qui se produit lors du passage du courant électrique dans un conducteur) l'énergie calorifique W (en joule) dégagée par un conducteur électrique de résistance R (en ohm) traversé par un courant d'intensité I (en ampère) pendant un temps t (en seconde)
          Soit : W = R x I² x t (Avec W en Joule, R en ohms, I en Ampère et t en seconde).



Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Météo

Calendrier
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 4 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!